Les Montres Molles de Dali, un peu comme moi aujourd’hui!

Aujourd’hui, c’est une journée bof. Mon cerveau tourne au ralenti en raison d’une angine, une simple et bête angine (comme on dit dans le nord!).

Certains jours « ça » ne va pas : rien n’avance comme on le souhaite, et en plus une tuile nous tombe sur le coin de la tête.

 

Je fais souvent des angines, je l’ai reconnue tout de suite, et je sais quoi faire.

En revanche je ne pensais pas que cela allait affecter ma capacité à écrire pour le défi d’écriture.

Serait-ce (déjà!!!) la panne d’inspiration?

Comme je l’ai expliqué dans mon précédent article, j’ai des techniques pour activer l’inspiration. Je les ai utilisées mais…

Ce n’est pas une question d’inspiration. C’est une question d’énergie.

Plus d’énergie? Bienveillance à la rescousse!

Lorsqu’on se sent diminuer (même par une simple angine), difficile de sortir de sa zone de confort. Et je le déconseille fortement.

Une énergie basse ne nous permet pas de donner notre meilleur, il vaut mieux faire peu et facile, mais bien.

Aujourd’hui, pas de prise de risque, pas de double salto arrière en faisant sauter des crêpes sur des talons de 15 (retrouvez-moi en représentation 1 fois par mois dans le Plus grand cabaret de Patoche).

Non, aujourd’hui mon intuition me dit : confort, réconfort et repos.

Alors j’ai mis mes vêtements les plus confortables, je me suis fais un thé, j’ai lancé Melody Gardot (je les adore, elle, son histoire et son talent), et je me suis installée dans un plaid sur le canapé.

Aujourd’hui je m’autorise à ne faire que ce qui me fera sentir bien. Et écrire cet article en fait partie.

Il y a quelques temps, j’aurais été en colère, contre moi (de ne pas être top performante bon sang ma fille qu’est-ce que tu fous?!) et contre à peu près tout ce qui me serait passé entre les mains, et bien sûr contre ma victime préférée, mon mari!

Mais aujourd’hui je choisis d’être bienveillante avec moi-même. Je décide d’être gentille et douce avec moi-même plutôt que de vouloir lutter à faire les choses à toux prix et à ne pas en être satisfaite.

Je lâche la pression!

Mieux vaut prendre un peu de recul!

Puisque je n’ai pas l’énergie de faire ce que je veux, et que je décide d’être sympa avec moi (je veux dire de me pardonner de ne pas être wonder woman),  je prends ce temps pour prendre un peu de recul.

Ouvrir ce blog a été une très longue histoire, or je n’avais qu’à mettre les mains dans le cambouis et écrire pour qu’il existe. C’est chose faite, et je m’en félicite.

Depuis quelques jours, j’ai changé le design, ajouté des informations, affiné le sujet. Et c’est une vraie volonté de vouloir parler créativité, branding & état d’esprit, d’apporter ma contribution pour un monde plus « beau » – en toute subjectivité bien sûre. Et d’échanger, de vous présenter des artistes et des lieux qui me parlent.

Je me suis rendue à l’évidence que tout ce que j’ai fait dans ma vie, je l’ai fait en tournant autour du pot. Le pot aux roses : la créativité. Je l’ai accepté, j’arrête de me faire violence à vouloir rentrer dans des cases, ni à vouloir en sortir obstinément.

Apparemment je suis entre deux eaux, je suis décalée, et je l’ai accepté. Et je sais aussi que l’aide que j’apporte fait avancer ceux qui ont des choses à offrir au monde.

C’est un tout nouveau monde, et bien que ce soit une sortie de ma zone de confort, je me sens reprendre ma forme initiale. Un peu comme les Barbapapas, qui peuvent prendre n’importe quelle forme, mais reviennent à leur forme initiale au final.

Au final, cette journée « bof », ce n’est pas très grave.

Elle m’a permis de prendre le temps de me féliciter, d’être reconnaissante de pouvoir prendre le temps de me remettre, et de me promettre que demain sera un jour nouveau. Un jour « top »?

 

Si vous êtes arrivés au bout de cet article, vous avez bien mérité de découvrir mon morceau préféré de Melody Gardot :

Post n°4, écrit dans le cadre du Défi d'écriture 30 jours, 1 post par jour

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *